Comment les informations météorologiques et climatiques peuvent soutenir la prise de décision du gouvernement local

  • Par Emma Visman, Zaman Lebidi
  • 08/05/2017
Share

Ceci est le compte rendu d’un atelier qui a réuni l’expertise et les objectifs respectifs de deux projets menés en consortiums : « Analyse multidisciplinaire de la mousson africaine 2050 » (AMMA-2050) et le projet Zaman Lebidi du programme « Construire la résilience et l’adaptation aux climats extrêmes et aux désastres » (BRACED). Ces deux projets visent à construire la résilience au climat au Burkina Faso.

Le but du projet BRACED est de construire la résilience dans les régions rurales face aux extrêmes climatiques et aux désastres actuels et à venir. Le projet AMMA-2050 vise à construire la résilience face aux changements climatiques à moyen terme (sur une période de 5 à 40 ans) au Sahel, et mène des recherches au Burkina Faso sur la construction de la résilience au risque d’inondation dans le contexte urbain de la capitale, Ouagadougou.


L’atelier visait à :

  • amener les fournisseurs d’informations sur le climat à comprendre quelles informations peuvent aider les administrations locales à prendre des décisions ;
  • renforcer les connaissances des services nationaux d’information sur le climat et les connaissances scientifiques actuelles sur la météo et sur la variabilité, les extrêmes et les changements climatiques, et leurs impacts sur les moyens de subsistance dans les régions rurales et urbaines du
    Burkina Faso ;
  • identifier et élaborer, ensemble, des possibilités concrètes d’intégration des informations météorologiques et climatiques aux processus de prise de décision des administrations locales (communales) en renforçant les partenariats, pour répondre aux préoccupations collectives.
Télécharger PDF

Video

Qu'est ce que la résilience?

A l'Evenement d'Apprentissage Annuel en Ouganda, nous avons posé une question aux participants: qu'est ce que la résilience?

Blogs

La violence contre les femmes : une barrière à la résilience

La violence contre les femmes « accentue la vulnérabilité des personnes à d’autres risques » y compris au changement climatique


Pour construire la résilience, écoutez les besoins des gens

Les facteurs de résilience vus par les intéressés eux-mêmes


Maintenir la paix dans un climat de changement

Un rapport de l'ONU sur le maintien de la paix ne fait - à tort - aucune mention du changement climatique


Lutter contre les inondations pour combattre les crimes au Sénégal

Améliorer le drainage et nettoyer les zones urbaines réduit les risques d'inondation et de criminalité.


Dernières photos

Tweets