Comment raconter une histoire percutante sur votre projet

  • Par Laurie Goering et Zoé Tabary, Fondation Thomson Reuters
  • 01/03/2017

Une femme à Keur Mboucki, Kaffrine, Sénégal. TRF/Megan Rowling

Share

Ce qui compte le plus dans votre post, c’est le premier paragraphe.  Si vous n’avez pas réussi à accrocher le lecteur dès le début, il risque de vous lâcher. Et s’il n’est toujours pas convaincu à la fin du premier paragraphe, vous l’avez perdu. Commencez par un fait intéressant, une question ou la description captivante d’un lieu ou de gens que vous avez rencontrés.

Vous ne raconteriez certainement pas une histoire de façon chronologique – vous commenceriez certainement par le plus intéressant. Laissez apparaitre votre personnalité si vous le souhaitez – le lecteur aime sentir un lien avec la personne qui écrit. Si vous avez des problèmes pour commencer, imaginez que vous écrivez un e-mail à un ami.

Auriez-vous envie de lire ce qui suit?

Comment savoir si les sécheresses et les inondations touchent gravement les familles du district de Nyando, à l'ouest du Kenya ? Les portes sont closes à l'heure des repas.

Et si vous n’avez pas de bonne histoire? Peut-être vous souvenez-vous juste d’un détail?

Au fond de deux marmites, des petits cylindres noirs crépitent.

Ils mesurent à peine quelques centimètres mais dégagent une odeur puissante, fumée et singulière, qui embaume la maison: ce sont des chenilles.

Ou alors un fait inhabituel ou frappant?

A lui seul, Yacouba Sawadogo a plante une forêt de plus de 25 hectares dans le Sahel, à une soixantaine de kilomètres de la frontière malienne.

Vous pouvez aussi poser une question:

Comment faire parvenir des fonds climat à des communautés locales?

Souvenez vous, le plus important c’est le 1er paragraphe. S’il n’intéresse pas votre lecteur, il risque d’arrêter sa lecture

Votre lecteur doit aussi se faire rapidement et clairement une idée du sujet. Vers la cinquième ou sixième phrase, une phrase simple et déclarative doit indiquer au lecteur de quoi parle votre blog.

Des pluies de la mousson plus fortes que d’habitude ont abimé les champs et les sols, forçant les hommes à prendre du travail saisonnier en tant que mineurs ou maçons -- souvent loin de chez eux. Le fardeau de subvenir aux besoins du ménage, avec moins de ressources, tombe sur des femmes comme Nwe, qui doivent trouver des sources de revenus autres que l’agriculture. Mais au Myanmar, quelques groupes expérimentent les groupes d’épargne comme un moyen de donner aux femmes d’autres choix que les travaux pénibles quand les récoltes sont mauvaises. 

Vous pouvez maintenant donner les détails de votre projet, ce en quoi il consiste, qui sont les partenaires et ce que vous essayez de faire

In 2015, l’iDE a aidé Chaudhary à mettre en place une coopérative villageoise de légumes --qu’elle préside-- afin d’améliorer les revenus des cultivateurs. Le projet fait partie du programme de Construction de la Résilience et l’Adaptation aux Extrêmes climatiques et aux Catastrophes (BRACED) financé par le gouvernement britannique. 

Utilisez un langage simple - Imaginez que vous en discutez avec des amis autour d'une table.  Pour vous aider:

  • Eliminez le jargon.La plupart des lecteurs ne comprennent pas les acronymes, le jargon ou les termes académiques. Avant de vous référer à la “croissance solidaire” ou de “gender mainstreaming” ou d'écrire “post-2015”, demandez-vous si votre grand-mère comprendrait ce dont vous parlez. Evitez les termes jargonnants.
  • Evitez d’employer des sigles.Trop de références aux RRC, CCNUCC, PMA, etc. résultent en un charabia indigeste. Peu de gens comprennent ces acronymes, donnez leur signification lors de la première mention. Essayez de trouver des synonymes ou des paraphrases en écrivant par exemple « les populations déracinées » à la place des DI.
  • Ecrivez des phrases courtes.Des phrases de plus de 30 mots (environ 180 signes) doivent plutôt être coupées en deux. Trop de subordonnées dans vos phrases va compliquer la lecture.

Un témoignage peut vraiment améliorer un post. Une citation, des propos forts permettent de provoquer une émotion chez le lecteur qui l’aide à comprendre une situation qu’il connaît mal. Introduisez rapidement des témoignages. Vous devez cependant bannir ceux qui tentent de faire passer une publicité déguisée pour une organisation ou ceux qu’un excès de jargon ou de chiffres rend abscons. Un témoignage doit refléter la pensée ou l’opinion d’une personne et ne pas relater des faits et des chiffres dont la place est ailleurs dans votre post.

Une bonne citation : "Depuis que mon mari travaille en Inde, c’est à moi de m’occuper de toutes nos récoltes," dit Chaudhary, inspectant de près deux choux avant de jeter le plus jaune au sol.

Une moins bonne citation: “Avec l’ajout de 55,000 tonnes de grains hybrids achetés par la VSLA sur la periode de recolte de 2015-2016, les fermiers ont pu augmenter leurs récoltes de sorghum par hectare de 250 à 260 tonnes.”

N’hésitez pas a renforcer votre histoire en ajoutant une citation de quelqu’un en dehors de votre organisation sur l’importance de votre travail. Essayez de parler à une personne politique locale, un chef de village etc pour un avis sur ce qui a fonctionné.

"Nous ne contrôlons pas la sécheresse, mais nous pouvons nous y préparer”, dit Maurice Traoré, le ministre adjoint du pays pour la production légumière.

Donnez des exemples des que possible. Si vous parlez de moyens de production par exemple, dites lesquels pour aider votre lecteur à comprendre

La coopérative permet également un meilleur accès à des semences moins chères, des fertilisants et des fonds comme des investissements privés et du micro-crédit. 

Donnez des détails pittoresques si vous en avez. Dites a votre lecteur a quoi ressemble le lieu, y a-t-il du bruit, fait-il chaud, y a-t-il de la poussière, des arbres à perte de vue etc

Axez votre post sur des histoires personnelles. Les expériences d’une personne ou d’une famille sur le terrain vous permettront de faire vivre votre sujet, et au lecteur de s’identifier à ceux dont vous racontez l’histoire.

Avant la fin de votre histoire

  • Parlez de ce qui a fonctionné. Qu’est ce qui a changé? Quels ont été les obstacles? Que reste-t-il à faire?
  • Expliquez l’importance de ce qui a été fait. Dans la ou les communautés avec lesquelles vous travaillez, pourquoi cette activité est-elle importante?

Avant d’envoyer votre article:

Vérifiez l'orthographe des noms et les chiffres. Et vérifiez-les encore. C'est l'erreur la plus commune et elle peut discréditer votre article.

Proposez un titre. Il doit être court, intéressant et sans jargon ou acronymes. 

Quand vous avez terminé, demandez-vous:

-   Est-ce un papier intéressant ?

-   Ma grand-mère comprendrait-elle de quoi on parle ?

 

 

 

 

Video

Qu'est ce que la résilience?

A l'Evenement d'Apprentissage Annuel en Ouganda, nous avons posé une question aux participants: qu'est ce que la résilience?

Blogs

Pour comprendre le changement climatique, parlez aux enfants

Les enfants peuvent jouer un rôle important en parlant du changement climatique dans leurs communautés.


Comment s’adapter au changement climatique?

"Les pays riches peuvent énormément apprendre de nous."


N’attendez pas la paix pour combattre le changement climatique

Comment s’attaquer au réchauffement climatique dans des pays en conflit?


Raviver les marchés locaux après une catastrophe aide le redressement

La relance des entreprises pourrait permettre aux donateurs d’aller plus loin tout en jetant les bases pour une résilience à plus long terme.


Dernières photos

Tweets