Les prévisions météo viennent en aide aux éleveurs éthiopiens

  • Par Elias Gebreselassie
  • 20/11/2017

Tarekegn Kareto arrache les mauvaises herbes dans son champ de maïs dans le village d'Argoba, dans le sud de l'Éthiopie, le 29 septembre 2017. Thomson Reuters Foundation/Elias Gebreselassie

Share

ARGOBA, Ethiopie - Armé d'une lance et sans être découragé par l'intense lumière du soleil, Tarekegn Kareto cueille méticuleusement les mauvaises herbes dans son champ de maïs dans le village d'Argoba, dans le sud de l'Éthiopie.

"Avec le temps sec et les pluies d’une force inhabituelle qui nous ont frappés l'année dernière, j'ai perdu plus de la moitié de ma récolte de maïs et de sorgho," dit-il, s'arrêtant pour essuyer la sueur de son front.

"Cela signifie que j'ai dû puiser dans mes réserves de cultures - que je ne peux plus vendre pour un revenu supplémentaire - ou même compter sur la charité des voisins pour la nourriture", a t-il ajouté.

La sécheresse prolongée et les pluies irrégulières à travers le pays ont frappé les récoltes et le bétail, entamant les revenus et les repas des fermiers et des éleveurs, disent les experts.

Au deuxième semestre de 2017, au moins 8,5 millions d'Ethiopiens avaient besoin d'une aide alimentaire d'urgence, contre 5,6 millions en janvier, selon un rapport publié en août par l'Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Pour y remédier, un projet espère aider les éleveurs et les agriculteurs éthiopiens à accéder aux informations météorologiques pour prendre des décisions plus éclairées et mieux absorber les chocs climatiques.

Vingt-cinq stations météorologiques automatiques ont été mises en place dans l’Afar éthiopien, la région Somali et la Région des nations, nationalités et peuples du Sud (SNNP), qui fournissent des données météorologiques aux agences gouvernementales et aux communautés locales concernées.

L'initiative, menée par les agences d'aide Farm Africa et Mercy Corps, fait partie du programme BRACED (de Construction de la Résilience et l’Adaptation aux Extrêmes Climatiques et aux Catastrophes), financé par le Ministère britannique pour le Développement international. 

Les données aident les éleveurs et les agriculteurs à prédire la disponibilité en eau et en herbe pour le pâturage et permet aux organismes gouvernementaux de prévoir et de suivre les phénomènes météorologiques extrêmes.

"Bien que l'Éthiopie possède déjà des stations météorologiques automatisées, les populations de ces régions éloignées ont peu ou pas d'accès à l'information sur le climat," a expliqué Dereje Agize, coordonnateur du programme chez Mercy Corps.

Tsegaye Ketema, responsable de la météorologie du développement à l'Agence météorologique nationale éthiopienne, a déclaré qu' "avec des millions d'Ethiopiens ayant besoin d'aide alimentaire en raison du temps très sec, l'accès à des informations climatiques fiables peut littéralement sauver des vies." 

La mise en place de stations météorologiques dans les zones rurales fait partie de la stratégie gouvernementale d’Economie Verte Résiliente au Changement Climatique, qui vise à atteindre l'autosuffisance alimentaire d'ici 2025.

UNE INFORMATION CLIMATIQUE FIABLE

L'Éthiopie est particulièrement vulnérable aux conditions météorologiques extrêmes, a déclaré M. Kareto, expliquant que "ces dernières années, j'ai été témoin de plusieurs sécheresses pendant ce qui était supposé être la saison des pluies et de fortes pluies à des périodes supposées sèches."

Cela rend difficile de savoir quoi planter et quand, a t-il ajouté.

Getu Guleya, administrateur en chef de woreda Derashe -- un terme éthiopien pour le district -- a expliqué que "la volatilité de la météo dans notre région est un grand défi, contribuant même aux tensions communautaires et à l'insécurité alimentaire."

L'aggravation de la sécheresse a créé une concurrence accrue pour les ressources et les terres entre les groupes ethniques, ce qui peut entraîner des conflits meurtriers, a-t-il déclaré.

Le projet BRACED vise à éviter cela en fournissant aux communautés des informations climatiques régulières et fiables. L'agence éthiopienne, qui gère les stations météorologiques, utilise les données météorologiques pour partager des informations locales sur la température de l'air, les précipitations et la direction du vent - entre autres indicateurs - et produire des rapports climatiques réguliers.

Les prévisions sont ensuite diffusées sur des radios communautaires dans les langues locales, qui décomposent les termes techniques en informations plus faciles à comprendre.

Guleya espère que l'information météorologique opportune «réduira le besoin pour les pastoralistes d'émigrer ou d'attaquer les communautés voisines à la recherche de nourriture et de pâturages».

MIEUX GERER L’ELEVAGE

Grâce aux émissions radiophoniques, le programme encourage également les agriculteurs et les éleveurs à diversifier leurs sources de revenus et à mieux gérer leur bétail.

Ketema croit qu '"il vaut mieux avoir un plus petit troupeau de bétail en bonne santé sur lequel on peut compter comme moyen de subsistance plutôt qu'un grand nombre d'animaux affamés qu'il est difficile de maintenir."

"Avec des informations climatiques opportunes, vous pouvez empêcher les animaux de mourir en faisant provision de nourriture avant la sécheresse, par exemple," a-t-il déclaré.

 

We welcome comments that advance the story through relevant opinion, anecdotes, links and data. If you see a comment that you believe is irrelevant or inappropriate, you can flag it to our editors by using the report abuse links. Views expressed in the comments do not represent those of Braced or its partners.

Video

Qu'est ce que la résilience?

A l'Evenement d'Apprentissage Annuel en Ouganda, nous avons posé une question aux participants: qu'est ce que la résilience?

Blogs

La violence contre les femmes : une barrière à la résilience

La violence contre les femmes « accentue la vulnérabilité des personnes à d’autres risques » y compris au changement climatique


Pour construire la résilience, écoutez les besoins des gens

Les facteurs de résilience vus par les intéressés eux-mêmes


Maintenir la paix dans un climat de changement

Un rapport de l'ONU sur le maintien de la paix ne fait - à tort - aucune mention du changement climatique


Lutter contre les inondations pour combattre les crimes au Sénégal

Améliorer le drainage et nettoyer les zones urbaines réduit les risques d'inondation et de criminalité.


Dernières photos

Tweets