L'information météo au bout des doigts au Burkina Faso

  • Par Emna-Zina Thabet, Welthungerhilfe
  • 30/10/2017

Photo par Emna-Zina Thabet

Share

"Mon nom est Noagha Tondé et dans mon village, ils m’appellent ‘L’Eclairé’. Deux fois par jour, mes voisins et l’instituteur du village viennent me demander combien il a plu."  

Debout devant des journalistes, des représentants gouvernementaux, des préfets et des directeurs d’ONG, Tondé explique que parce qu’il fait partie des 400 ‘paysans relais’ sélectionnés par BRACED, il a été formé par des employés du projet et des agents de terrain afin de surveiller les niveaux de précipitations dans son village en utilisant un pluviomètre. Cette saison, il a reçu les prévisions météo par SMS et message vocal sur son téléphone portable dans sa langue maternelle, le mooré.

La saison des pluies a commencé tôt cette année mais les cultures ont souffert d’une sécheresse prolongée en août. Les paysans craignent une mauvaise récolte et prévoient une année difficile pour leurs familles. Avec des conditions météorologiques de plus en plus irrégulières, il est devenu urgent pour les plus vulnérables d’adapter leurs pratiques et décisions agricoles, comme par exemple quand semer et quelles semences utiliser.

Deux consortia BRACED basés au Burkina Faso ont rassemblé leurs efforts et mis en place un nouveau canal pour améliorer l’accès à l’information climatique et météo par les agriculteurs. Les prévisions météorologiques sont maintenant envoyées par SMS et par messages vocaux aux paysans, aux animateurs de projet et aux agents de vulgarisation des Ministères de l’Agriculture et de l’Environnement, atteignant près de 2 millions de personnes.

"Dans les zones les plus reculées de notre pays, presque tous les ménages d’agriculteurs possèdent un téléphone portable," estime Alexandre Al Hassan Kabré, directeur de Ecodata, une entreprise sociale qui gère la plateforme de centre d’appel et de message pour les deux consortia. 

"Maintenant que les connaissances traditionnelles sont moins partagées entre les générations et que le changement climatique perturbe les références habituelles, les gens sont plus intéressés à obtenir des informations climatiques et météorologiques directement sur leur téléphone, au bout de leurs doigts," a-t-il ajouté. 

"Tout le monde y gagne," dit Kabré. Il explique qu’Ecodata est intéressé par le fait de continuer le partenariat avec l’Agence météo du pays et finalement par élargir le service à l’ensemble de ses clients à travers le pays.  

En attendant, Tondé “L’Eclairé” doit quitter le groupe et rentrer dans son village.

"Les prévisions annoncent de la pluie pour aujourd’hui. Du coup, il se peut que la route d’accès au village soit inondée, mais elle sera bénéfique pour ma récolte de sorgho," dit-il.

 

We welcome comments that advance the story through relevant opinion, anecdotes, links and data. If you see a comment that you believe is irrelevant or inappropriate, you can flag it to our editors by using the report abuse links. Views expressed in the comments do not represent those of Braced or its partners.

Video

Qu'est ce que la résilience?

A l'Evenement d'Apprentissage Annuel en Ouganda, nous avons posé une question aux participants: qu'est ce que la résilience?

Blogs

N’attendez pas la paix pour combattre le changement climatique

Comment s’attaquer au réchauffement climatique dans des pays en conflit?


Raviver les marchés locaux après une catastrophe aide le redressement

La relance des entreprises pourrait permettre aux donateurs d’aller plus loin tout en jetant les bases pour une résilience à plus long terme.


Des flashmobs pour la résilience

"Les flashmobs peuvent faire passer des messages complexes de façon simple."


Arrêtons d’ignorer les conflits dans les efforts pour la résilience

Il y a beaucoup d’efforts d’adaptation climatique et de développement dans des pays instables - et cette réalité doit être prise en compte


Dernières photos

Tweets