PRESENCES: Gouvernance et gestion des ressources naturelles, moyens d’existence résilients au climat et amélioration des services d’information sur le climat

  • Pays concernés: Niger
Projet de la Résilience face aux Chocs Environnementaux et Sociaux au Niger (PRESENCES)

Aider plus de 400 000 Nigériens et Nigériennes pauvres et vulnérables à mieux anticiper, prendre en charge et s'adapter aux conséquences des extrêmes et des catastrophes climatiques.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les moyens de subsistance et le bien-être des femmes et des hommes du Sahel sont vulnérables à la variabilité du climat et aux phénomènes climatiques extrêmes tels que la sécheresse et les températures élevées et leurs capacités d'adaptation à ces difficultés sont faibles aussi bien sur le plan individuel qu'institutionnel. Mis en place dans 12 communes de la région de Tillabéry du Niger, PRESENCES regroupe des experts et des membres de la population locale qui partagent diverses compétences, connaissances et expériences différentes dans les domaines suivants : services d'information climatique, méthodes d'adaptation communautaires, plaidoyer et changement de politique, agriculture durable et gestion des ressources naturelles. Par le biais de ce processus intégré, les partenaires de PRESENCES cherchent à résoudre les causes sous-jacentes de la vulnérabilité à Tillabéry afin de renforcer la résilience de ces communes au fil du temps.

Le consortium du projet, dirigé par CARE International, regroupe des partenaires locaux, nationaux, régionaux et internationaux à savoir : TREE AID, AREN, Mooriben, Idées Dubara, Agrhymet et INRAN. Les partenaires considèrent que la méthode à trois piliers de PRESENCES conduira aux changements nécessaires par le biais des processus participatifs, guidés par une combinaison unique d'expertise et d'expérience de partenaires de la région et d'ailleurs. Conçu pour travailler à plusieurs niveaux de la société afin de renforcer les capacités des parties prenantes, à commencer par la communauté, le projet agira comme un catalyseur du changement au niveau des individus, des systèmes, des institutions et des politiques. Étant donné l'environnement difficile au Sahel, les liens avec les systèmes de suivi de crise et d'alerte précoce existants au niveau de la communauté et du gouvernement et le renforcement de ces systèmes sont des éléments fondamentaux du projet. Par conséquent, PRESENCES vise à s'assurer que les risques de catastrophes pendant la durée du projet sont anticipés et gérés, de sorte que les gains réalisés dans le cadre du projet ne soient pas perdus et qu'au bout d'un certain temps, les gens puissent passer d'une situation de survie à la crise à la prospérité.

PRESENCES intègre une méthode à trois piliers :

Le pilier 1 améliore la pertinence et l'accès aux services d'information sur le climat, la planification et la gestion des risques en rapport avec l'adaptation aux changements climatiques et la réduction des risques de catastrophes ;

Le pilier 2 aide la population locale à développer des moyens de subsistance durables et résilients au climat et

Le pilier 3 élabore des systèmes et des structures de gouvernance à l’échelle locale, régionale et nationale, favorables à une gestion des ressources naturelles équitable, durable et résiliente au changement climatique.

 

Les priorités à tous les niveaux sont guidées par les outils et processus d'adaptation communautaire élaborés et testés par CARE : l'analyse des vulnérabilités climatiques et des capacités, la planification participative de scénario, les plans d'action en matière d'adaptation communautaire. En plus de fournir des informations vitales à l'équipe de projet sur les points forts et les besoins de la communauté en rapport avec les risques climatiques, ces processus s'assurent que PRESENCES est pertinent à l'échelle locale, participatif et se base sur la compréhension de besoins communautaires dynamiques. Ils servent également de points d'accès principaux à d'autres activités du projet.

Grâce à des succès rapides qui répondent aux besoins immédiats et à des interventions à plus long terme qui autonomisent les communautés (en particulier les femmes et les groupes marginalisés) et les mettent directement en contact avec des agents au niveau de la commune, des acteurs du secteur technique et privé et des institutions formelles et informelles, la méthode PRESENCES parviendra à :

  • Renforcer la résilience au sein des ménages et des communautés grâce à des interventions communautaires équitables, à des connaissances qui facilitent la prise de décisions et à de meilleures solutions tampons contre les chocs, en fournissant par exemple des prévisions météorologiques et des informations climatiques accessibles et localisées et en établissant des systèmes d'épargne et de prêts dirigés par des femmes au niveau du village, pour en tirer des avantages sur le plan économique ;
  • Accroître la capacité des institutions formelles et informelles à soutenir les communautés en prenant des décisions tournées vers l'avenir et des solutions équitables et inclusives, par exemple, en renforçant les systèmes locaux d'alerte précoce et en améliorant la planification de scénarios en cas de crise ;
  • Renforcer les environnements politiques et la volonté politique à plusieurs niveaux pour permettre l'adaptation aux changements climatiques pour les femmes et les hommes et renforcer la résilience à tous les niveaux, par exemple, en facilitant des accords sur la gestion des ressources naturelles pour éviter les conflits et s'assurer que les ressources partagées sont utilisées équitablement et de manière durable dans toutes les communautés.

Ainsi, PRESENCES s'attend à une réduction de l'ampleur des pertes et de la fréquence avec laquelle la vie et les moyens de subsistance des populations sont perturbés par les chocs et les facteurs de stress climatiques. Au fil du temps, nous envisageons une meilleure résilience de nos communautés cibles suite à ces efforts combinés. Au bout du compte, ces changements ont un potentiel transformationnel pour la région et au-delà, grâce à l'élargissement de nos stratégies de renforcement de la résilience.

PRESENCES a un système de suivi et d'évaluation robuste qui, allié à une recherche et un apprentissage supplémentaires, évaluera le changement, testera les hypothèses et améliorera notre compréhension de « ce qui fonctionne » en termes de renforcement de la résilience. Nous prévoyons de contribuer activement au portefeuille plus large de BRACED, notamment par l'intermédiaire d'un programme d'apprentissage et de recherche qui est lié aux thèmes généraux du Gestionnaire des connaissances du programme BRACED. Nous tirerons parti de notre vaste réseau de pairs et de projets pour améliorer le profit de BRACED-PRESENCES aux niveaux national, régional et international grâce à un plaidoyer fondé sur des données probantes provenant directement de notre travail sur le terrain.

Organisation en charge

Partenaires du consortium

Newsletter

Dernières Infos BRACED

La résilience au Sénégal, (éco)brique par (éco)brique

Au Sénégal, des écobriques servent à fabriquer des meubles urbains et lutter contre la prolifération des déchets.


L'information météo au bout des doigts au Burkina Faso

Avec des conditions météorologiques de plus en plus irrégulières, il est devenu urgent que les cultivateurs sachent quand semer et quelles semences utiliser.