Renforcement des initiatives communautaires pour la resilience aux extremes climatiques

  • Pays concernés: Mali
IRD et ses partenaires ont démarré le projet BRACED qui bénéficier à 264.000 personnes à travers 4 régions du Mali. Ces cibles directes sont considérées comme étant les plus vulnérables aux désastres climatiques. Il est articulé autour de quatre axes qui sont : la cohésion sociale, la gouvernance, la gestion des ressources naturelles et un meilleur accès aux moyens de subsistance.

Le projet développe des activités  placées  sous des choix stratégiques qui sont entre autres:

Faire de la gestion des risques de catastrophes une priorité des communautés à la base : échange d’expérience, émissions radio, développement des activités collectives, etc.

  • Renforcer les communautés dans l’utilisation des informations climatiques pour la prise de décisions liées aux moyens de subsistance
  •  Accroître l’accès aux ressources naturelles en introduisant les bonnes pratiques pour la réduction des risques catastrophiques et la gestion des ressources naturelles
  •  Renforcer les capacités de gestion des risques de catastrophes aux niveaux local et national en prenant en compte toutes les parties prenantes dans les  séances d’apprentissage

Le projet cible des communautés vulnérables de  64 communes dans quatre  régions administratives du Mali : Mopti, Koulikoro, Ségou,  et Tombouctou.

La coordination avec les politiques et programmes nationaux sera assurée à travers une forte relation institutionelle avec l’agence de l’environement et du développement durable (AEDD).

Les interventions du projet se développeront autour d’un processus communautaire de  planification de la gestion des risques, et le renforcement de la capacité adaptative des communautés aux moyens de subsistance. Rentrent dans ce cadre,  entre autres : la vulgarisation des pratiques et technologies d’agriculture intelligente face au climat (CSA), y compris l’utilisation efficace des services d’informations agro-climatiques par les usagers ruraux ; la gestion collective des biens productifs et d’épargne ; appui aux créations des microentreprises par les femmes ; renforcement de l’intégration par le gouvernement local des priorités d’adaptation au changement climatique ; la gestion communautaire des ressources naturelles durables; et la promotion des technologies ménagers éco énergétiques. Les leçons acquises seront systématiquement partagées à travers les plates-formes nationales sur le changement climatique tel que le CNCC et à travers les conseils ciblant les programmes sectoriels sur la prise en compte de l’adaptation aux changements climatiques.

Organisation en charge

Partenaires du consortium

Newsletter

Dernières Infos BRACED

Un plan d’action sur mesure pour combattre le changement climatique

Au Mali, l’équipe de Waati Yelema Labenw a mené à terme une campagne de sensibilisation communautaire, première étape dans la conception d’une série de plans d’action pour le climat


S’attaquer aux causes des conflits agro-pastoraux au Tchad

Comment faire pour que ceux qui travaillent avec les agriculteurs et les éleveurs comprennent les causes de conflit à l’est du Tchad?